Choisir son kit de brassage de bière

C’est décidé, tu vas brasser ta première bière et pour cela tu veux commencer par un kit de brassage de bière! Oui mais comment choisir le bon? Il y a tous les prix, il y a des méthodes de travail différentes. Certains proposent des résultats en à peine 2 heures (simple et efficace). D’autres parlent d’une fabrication en 4 ou 5 heures (qu’est-ce qui justifie cette différence)? Parfois, tu auras plein d’accessoires et des ingrédients compris dans le kit. Mais le matériel n’est pas toujours exhaustif. Des kits incomplets, des traductions douteuses?

Stop!

Nous te proposons ici, d’y voir un peu plus clair! Quel est le matériel indispensable? Quel mode d’emploi/guide est nécessaire? Quelle méthode de brassage privilégier? Quels sont les meilleurs kits pour débuter le brassage à la maison? Brasseur amateur tu vas enfin devenir, grâce à l’acquisition d’un kit de qualité qui te correspond!

En seconde partie de cet article, je vous présente un retour d’expérience sur l’achat d’un kit. J’ai acheté le premier qui m’était tombé sous les yeux il y a quelque mois. Cette histoire de kit tout-en-un me titillait un peu. J’ai laissé mon cobaye prendre en main son kit pour savoir quelles étaient les difficultés et les questions que l’on peut se poser (Bon il a un peu eu besoin de moi…). Et je pense que je n’aurais presque pas pu plus mal choisir mon kit… Voyons tout ceci!


Tous les kits de brassage de bière ne se ressemblent pas

Des kits, vous en trouverez à tous les prix, d’environ 25€ jusqu’à 70€ au moment où j’écris ces quelques lignes. Il y aura kits de brassage à partir de céréales et les kits à partir d’extrait de malt, les kits à bière. En fonction des kits, vous pourrez avoir 1h30 de travail et jusqu’à 4 voire 5h de boulot.

Sachez qu’avec certains modèles, vous pourrez brasser de 1,5 litres jusqu’à parfois 20 litres. Dans cet article, j’affiche le coût/litre de bière produit pour évaluer le rapport qualité/prix… ça me semble plus judicieux pour comparer les kits.

Si vous ne faîtes pas attention, vous pourriez acheter seulement une recharge. Ce sont les ingrédients dont vous auriez besoin pour brasser à nouveau, après avoir déjà acquis le matériel avec votre premier kit.

Les kits les plus fourbes seront ceux qui ne comportent pas les ingrédients et même parfois, pas l’ensemble du matériel nécessaire… Ils ont quand même l’appellation kit de brassage, le cadeau empoisonné.

Et si vous êtes convaincus de l’intérêt pour le brassage, vous avez aussi la possibilité d’offrir (à vous aussi) un kit de matériel. C’est l’équipement nécessaire pour brasser de la bière en méthode tout grain, mais sur des volumes plus grands (jusqu’à 30 litres).

Ci-dessous, je vous propose une réflexion sur les quelques types de kits que l’on peut trouver sur le marché. La liste n’est pas exhaustive, mais elle vous permettra de comparer les contenus et de comprendre les différences pour savoir ce que vous avez besoin.


Les kits de brassage de bière fourbes

Vous trouverez des kits (ceux que j’appelle les fourbes) où vous aurez simplement du matériel avec, si vous avez de la chance, quand même un petit guide papier pour essayer de vous guider… C’est le cas du kit de brassage des éditions Marabout.

Nan, mais les éditions Marabout, c’est… une maison d’éditions, Qu’est-ce qu’ils y connaissent au matériel pour brasser et au choix des matières premières 😉 Ils ne se mouillent pas. Débrouille-toi!

Vous trouverez les détails de notre test de ce kit un peu plus bas.

Juste un mot : Je ne recommande pas ce kit, si vous vous intéressez à la bière ou si vous souhaitez initier quelqu’un au brassage de la bière. Vous pourrez trouver mieux et même moins cher!

En théorie avec ce kit vous pouvez brasser 2 litres de bière en méthode tout grain pour 35€. Il faut que vous achetiez les ingrédients (une dizaine d’euros en plus) soit 22,5€/litre, le plus cher des kits dont nous parlons dans cet article… Sans parler des grands moments de solitude.


Les kits… sans brassage : méthode extrait de malt

Clairement, le prix de ces kits sont souvent moins importants que ceux qui proposent des méthodes tout grain. C’est tout-à-fait normal, avec la méthode à l’extrait de malt (sous forme liquide ou sèche), l’empâtage des céréales a déjà été réalisé. Cette méthode est donc plus rapide (1h30 à 2 heures) et nécessite moins de matériel.

Cliquez ici pour vous remémorez la méthode de brassage en extrait de malt.

Petit cours rapide?

Le brassage c’est quand les céréales sont mises en infusion dans de l’eau chaude. Le brasseur réalise des paliers de températures pour obtenir les molécules (extraction des sucres et autres éléments nutritifs pour les levures, activation des enzymes) dont il aura besoin pour la suite de son process de fabrication. Pendant cette première étape que l’on nomme l’empâtage, le brasseur doit en permanence homogénéiser sa préparation, la “maische”, à l’aide de son “fourquet” : il brasse!

Avec une méthode en extrait de malt, cette première étape a déjà été réalisée. Le jus sucré obtenu après l’empâtage, le “moût”, est alors déshydraté et vaporisé pour obtenir une pâte liquide ou une poudre, c’est ce qu’on appelle l’extrait de malt.

Extrait de malt en poudre avec houblons en pellets

J’ai trouvé des premiers prix à 25€ chez B-maker (ils sont à Paris!) avec le kit d’initiation. Vous pourrez brasser 1,5 litres grâce à de l’extrait de malt et du houblon en pellet. Vous pourrez trouver un test de ce kit sur le compte instagram de Hoppy hours. Soit environ 16€/litre.

Un kit équivalent est proposé par les grenoblois d’Une petite mousse à 29,95€. Ce kit permet de fabriquer 1,5 litres à 20€/litre. Vous pouvez additionner épices ou bières à déguster lors de votre commande.

SaveurBière propose des kits débutants à 39,9€ pour 4 litres soit 9,9€/litre. Attention, ils vous orientent vers l’achat d’un kit d’embouteillage à 22€ avec ça. Mais si vous êtes malins vous avez déjà récupéré et nettoyé des bouteilles avec bouchons mécaniques (type Fisher pour ne pas citer de marque). Ils proposent également un kit débutant contenant les bouteilles neuves à 59,9€ pour 4 litres soit 14,9€/litres.

Ceci est un bouchon mécanique

Ces kits permettent de vous familiariser avec les matières premières, le process de fabrication, le déroulé d’une fermentation. Vous ne verrez pas l’intégralité de la fabrication de la bière (l’extrait de malt est une poudre à diluer). Vous pourrez donc lancer votre première fermentation après seulement 1h30 à 2h de travail. Les coûts sont donc attractifs, tout en manipulant des houblons en pellets. Un premier pas vers le brassage.

Extrait de malt liquide déjà houblonné

Si vous voulez brasser des volumes un peu plus gros tout en restant sur de l’extrait de malt, vous pouvez regarder du côté de Brewferm. Ils proposent des kits à bière déjà houblonné. 15,90€ pour préparer jusqu’à 20 litres (0,7€ du litre). Mais Thomas nous révèle dans son article que la qualité de la bière finale n’est pas au top. Et vous devrez préalablement vous équiper. Nicolas (podcast) nous a raconté avoir longtemps brassé ce type de bière.

Pour voir lire nos recommandations et voir la vidéo de notre essai du kit à bière brewferm, suivez ce lien.

Voici le mode d’emploi : Vous équiper en matériel adéquat (Rolling beers propose des kits de matériel débutant à 69,90€). Verser le contenu de la boite. Additionner la levure contenue dans le kit. Laisser en fermentation 1 à 2 semaines puis mettre en bouteilles. Nous vous préparons une vidéo de présentation de ce kit.

C’est donc simplissime (ou presque) si on compare cela avec les étapes d’une fabrication de bière en tout grain.

Quelle est votre approche? Achetez-vous un kit pour apprendre la démarche ou pour obtenir de la bière à petit prix? Si vous souhaitez apprendre le brassage, ce kit n’est pas fait pour vous (pas de céréales, pas de houblons à manipuler). Vous aurez juste la possibilité de vous intéresser à la fermentation qui est certes, une étape cruciale… Ceci dit, si c’est la “bière” bon marché et en grande quantité que vous recherchez, vous avez trouvé votre kit!

Les kits de brassage : méthode tout-grain

Voici un article qui décrit les différentes étapes et le matériel nécessaire pour brasser en tout grain.

“Tout-grain” cela signifie que vous brassez une bière à partir des céréales, contrairement à la méthode en extrait de malt. Et pour nous, on ne commence à parler de vrai brassage, qu’à partir du moment où on travaille les céréales de ses propres petites mains!

B-maker propose également un kit de brassage de bière tout grain à 64,95€ pour fabriquer 3 litres de bière, soit 21,65€/litre. Morgane a testé ce kit pour Happy Beer Time. Vous pourrez trouver des recharges pour brasser à nouveau avec le matériel que vous aurez reçu avec votre premier kit.

Le kit de brassage de bière intermédiaire de chez Saveur bière est à 79,90€ pour 4 litres soit 19,90€/litre. Il est le seul à ma connaissance qui propose les bouteilles avec capsules compris dans le prix. Sans les bouteilles, le kit intermédiaire est à 59,90€ propose un peu plus de matériel que leur kit débutant (extrait de malt) avec notamment densimètre, un goupillon, une spatule soit 14,9€/litres.

Chez Rolling beers, des kits de brassage de bière tout grain proposent 8 litres de bière à 59,90€ soit 7,74€/litre (Waouh, le prix fait rêver et la qualité semble au rendez-vous). Et vous savez quoi ? Rolling beers nous a proposé une collaboration. Nous avons reçu un de ces kits de brassage pour vous en faire un retour! Et c’est par ici!

Le kit de brassage de bière en méthode tout-grain nous semble être la meilleure approche pour comprendre le process de fabrication de la bière. Cependant pour un début, c’est vrai qu’il va y avoir beaucoup d’informations à absorber… Avec un bon kit (ingrédients + matériel + guide) et de bons conseils, vous êtes vous aussi capables de brasser votre première bière!

Si malgré tout ceci, vous peinez encore à vous lancer dans le brassage de votre première bière, pourquoi ne pas prendre quelques minutes pour lire notre article : Oser brasser sa première bière ;)?

Le choix du kit de brassage : ce qu’il faut retenir

1/ La première question à se poser c’est : Est-ce que vous souhaitez brasser en extrait de malt ou en tout grain?

Brassage en extrait de maltBrassage en tout grain
Coût moins élevéCoût plus élevé
Brassage plus rapideBrassage plus long
Peu de compréhension de la fabricationBonne compréhension de la fabrication
Moins de matériel indispensableNécessite plus de matériel

2/ Une fois que vous avez fait ce choix, regardez le coût de votre bière (€/litre). Ci dessus, vous avez quelques kits dont les prix sont étudiés. Vous avez donc maintenant une idée un peu plus précise du marché. Si vous trouvez un kit à plus de 20€/litre, fuyez!

3/ Faites quand même une rapide vérification : est-ce que les ingrédients et le désinfectant sont bien fournis dans votre kit? Si ce n’est pas le cas, autant faire vous mêmes vos achats sans passer par l’achat d’un kit.

4/ Quel est le matériel indispensable? Il vous faut obligatoirement un fermenteur avec un barboteur. Il en existe de différentes tailles et de différentes formes (dame-jeanne en verre, seau en plastique). Des bouteilles avec systèmes de fermeture (capsules, bouchons). Si vous optez pour des capsules il vous faudra une capsuleuse. Si vous préférez la méthode tout grain, il vous faudra ajouter de quoi chauffer votre moût (marmite) et de quoi le refroidir (un bain de glace), de quoi concasser votre malt ou vous pouvez l’achetez déjà prêt. Un thermomètre et un densimètre deviennent vite indispensables si vous souhaitez à nouveau brasser votre propre bière. Pour en savoir plus!

5/ Réflexion sur le long terme : vais-je brasser plusieurs fois? Plus vous voyez grand, plus votre matériel, votre temps sera rentabilisé rapidement. 4 heures pour brasser 2 litres ou 4 heures pour brasser 30 litres? Vous me suivez? De plus, plus vous achèterez les matières premières en grand quantité, moins elles vont reviendront cher…

Si malgré cette palette de propositions, vous souhaitez voir plus de comparaisons de kits, foncez ici.

Dans cet article : le test du kit des éditions Marabout

Dans cette expérimentation, j’ai réalisé moi même la première étape. De mon côté, j’ai voulu faire simple. En période de noël, je me suis mise dans la peau d’une maman qui veut faire plaisir à son grand garçon (majeur) ou de sa fille (Hein! Pas de sexisme). Elle se balade en librairie…. Oui, pourquoi pas … Désespérée… Et elle tombe sur la perle rare, un kit de brassage de bière, pas cher (35€), joli. “En voilà une bonne idée!”. Elle pense avoir fait l’affaire du siècle!

Mon cobaye : mon frère. Il n’a pas encore eu l’occasion de brasser à la maison. Il ne connaît pas le process de fabrication, les ingrédients (une vague idée quand même). C’est pour moi le candidat idéal!

Mon cobaye et son kit

Contenu du kit

Un petit livret d’une vingtaine de pages. Les étapes y sont décrites en longs paragraphes d’écriture. Ouf! Sur la boite, un mode d’emploi illustré est mis à disposition.

Un fermenteur de 1,8 litres, un petit entonnoir en métal, 1 flexible, une canne de soutirage, 1 thermomètre, 1 barboteur avec bouchon en silicone.

Il faudra que vous ajoutiez : 2 grandes casseroles, 1 grande cuillère, 1 balance, 1 passoire, 1 moulin (si vous avez acheté du malt non concassé), des bouteilles avec bouchons mécaniques ou vous devrez rajouter une capsuleuse et des capsules en plus et du désinfectant!

Il vous manquera aussi les ingrédients et ça c’est une vraie galère et en plus, il n’y a pas de liste, pas de guide. Sic!

Première impression

Première angoisse : Les ingrédients ne sont pas inclus! Catastrophe!!

Heureusement, j’avais anticipé et complété le kit avec les matières premières nécessaires et même un vieux moulin à café pour concasser le malt. J’épargne ainsi à mon cobaye des heures d’interrogation.

Chez quel fournisseur acheter ses ingrédients? Que choisir (malt d’orge de blé, concassé ou pas, houblon sous forme de pellets ou en cônes, levure liquide ou sèche…)? Quelle quantité?? Bref pas simple pour un débutant voire rébarbatif.

Si vous êtes également tombés dans ce panneau, pour vous aider à faire votre choix, voici quelques articles sur les matières premières :

Plus le malt est concassé longtemps en avance, moins bon sera le rendement de votre brassage… Cette information n’est pas forcément donnée aux acheteurs de malts déjà concassé et je trouve ça plutôt dommage. Si vous avez un kit de brassage avec du malt déjà concassé, ne tardez pas trop à lancer votre brassage!

Seconde angoisse : Pas de désinfectant non plus! La plaie…

Là, aussi, ce peut être un long moment de solitude… Pour brasser de la bière, il vous faut du matériel désinfecté. Mais pas avec n’importe quoi. Il faut que ce désinfectant soit efficace et compatible avec un produit alimentaire…

Vous trouverez ici, quelques tuyaux pour choisir le produit qui vous convient.

Troisième angoisse : le process est quand même super compliqué!

Appel à l’aide de mon cobaye : “C’est super compliqué, j’ai bien tout lu le petit livret fourni mais j’ai peur de me planter!”. Et en effet, le process de fabrication de la bière n’est quand même pas aussi simple que ça. Je propose donc une sorte de guide pour expliquer les étapes…

Mais si vous avez besoin d’en savoir un peu plus sur les étapes de fabrication d’une bière, en tout-grain, filez par ici. Mon cobaye prend son courage à deux mains et se lance (enfin!).

Le jour J : j’ai donné mon premier mauvais conseil

Mon cobaye est scrupuleux. Pesée de son malt et concassage avec le moulin à café de mamie. Bon ce n’est quand même pas l’idéal, on ne peut pas régler la taille du concassage… Mais mon cobaye fera avec.

Empâtage : le respect des paliers de température est un peu compliqué. Mais ça, ça sera le cas avec pratiquement n’importe quel équipement… Filtration avec une passoire. Mon cobaye fait même preuve d’originalité et il ajoute un “bas” pour parfaire la filtration (une vieille chaussette, quoi!). Le rinçage se passe sans embûche.

Houblonnage, toujours en “bas” 😉 Arrive l’étape clé : le refroidissement. Et là, j’avoue mon erreur : le mauvais conseil… Je lui ai proposé de faire couler son moût dans le fermenteur puis de le faire refroidir dans un bain de glace. Ouch, le fermenteur était en verre!!! Il a succombé sur le coup (choc thermique), brisé net en deux…

Rien n’est envisageable pour sauver l’expérience, le moût se mélange au bain de glace dans l’évier… Je me mords les doigts et mon cobaye est extrêmement déçu. Non seulement, il vient de passer 2 heures à travailler pour rien mais en plus son joli fermenteur en verre est cassé…

Bilan

Finalement, une fois les ingrédients choisis, le brassage de votre future bière, n’est rien d’autre qu’une recette de cuisine. Mon cobaye a relevé ce défi avec succès.

Ce kit de brassage de bière n’est quand même pas celui que je recommanderai et vous en avez compris les raisons : pas d’ingrédients, pas de désinfectant, pas assez d’explications (trop de théorie), et prix bien trop élevé pour tous ces inconvénients!

Petit brasseur, où en es-tu?

As-tu déjà brassé ta première bière? As-tu testé un kit, si oui lequel? Le conseillerais-tu pour débuter le brassage à la maison?

Laisse-nous tous ces détails en commentaires. J’ai hâte de faire un tour d’horizons des kits de brassage!

Un dernier mot : si vous aimez cet article, merci de la partager (les boutons réseaux sociaux sont juste là). Et si vous voulez plus d’informations exclusives sur le brassage à la maison, inscrivez-vous à ma newsletter en utilisant le formulaire ci-dessous.

A très vite,

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Comments on “Choisir son kit de brassage de bière

  1. Excellent article qui donne des repères. C’et très pratique avec les fêtes de fin d’année qui se rapprochent. Merci Aurélie et bravo à ton frangin pour l’expérience. Est-ce que ça lui a donné envie de retenter l’expérience ?

  2. Merci ! C’est très clair, comme d’habitude. Ça permet de s’y retrouver parce qu’effectivement “kit” peut vouloir dire un peu tout et n’importe quoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *