Yann du Sous-Bock nous parle de la Saison

Cette semaine nous vous présentons Yann du blog le Sous-Bock. J’espère que vous connaissez le Sous Bock !

Qui se cache derrière le blog le Sous-Bock ?

Je suis Yann, chargé de com numérique dans une collectivité (community management, création de contenus, webmastering…).

J’ai toujours été attiré par la bière.

Dans une autre vie, quand je jouais dans un groupe de rock, c’était la boisson de prédilection. Et j’ai toujours été intéressé par goûter d’autres choses. Mais à l’époque, le choix n’était pas très développé. 

Il y a quelques années, on a offert une séance d’atelier de brassage à un ami, et puisqu’on est sympas, on l’a accompagné.

Énorme erreur !

Nous voilà pris dans cette spirale infernale de la passion pour la bière artisanale !

On s’équipe ensemble, on brasse…

Bref, on fait notre chemin, soit ensemble soit seuls chacun chez soi. 

Il y a un peu plus de 3 ans, j’ai eu envie de creuser un peu plus loin dans ce thème afin de comprendre un peu plus ce qui se passait dans ce merveilleux breuvage.

Comme mes outils de prédilections sont les supports numériques et l’écriture, c’était plutôt naturel de me lancer dans un blog. 

Rendez-vous sur le Sous-Bock !

Que retrouve-t’on sur le Sous-Bock ?

Je l’ai fait avec une envie de partager mes découvertes, sans ambition particulière au début.

Et ça a pris visiblement.

Je suis cité, je suis invité à participer à des projets dont la rédaction de papiers dans Bières et Mets, je fais découvrir des choses aux gens…

Bières & Mets

Magazine centré sur l’actualité des bières, des brasseurs, des brasseries, et sur le thème des accords bières et mets, bières à table, bières et dégustation.

J’aime beaucoup cette notion de partage.

Ma plus grande satisfaction c’est quand je reçois des messages de personnes qui me suivent et me lisent, qui disent qu’ils ont appris ceci ou goûté un style suite à mes conseils.

Je me définirais en ce sens comme un curieux partageur.

Je m’adresse à un public large, car pour moi l’objectif est de faire évoluer l’image de la bière et de rendre à la bière une image positive.

C’est un produit de qualité imaginé et réalisé par des gens passionnés.

J’aimerais faire sortir de la vision industrielle du produit. 

Des projets pour le suite ?

2021 est déjà un peu entamée et quelques projets sont en cours dont peut-être, une bière en collab’ avec un brasseur (mystère, je n’en dirai pas plus pour l’instant).

D’autres projets sont aussi en cours, 2021 devrait être bien remplie !

mousse couleur brassage biere

Tu es aussi brasseur à la maison !

Mon expérience de brasseur amateur a donc débuté en groupe.

On a pu apprendre les uns des autres et aujourd’hui je brasse plutôt seul ou régulièrement avec des amis (que j’ai réussi à convertir au brassage amateur).

On partage beaucoup, on lit, on cherche des idées et des solutions et aujourd’hui.

Internet et la littérature sont une vraie mine d’information sans fin avec une communauté riche et aidante.

C’est assez incroyable ce monde du brassage amateur. 

Je suis loin d’être un pro du brassage amateur (SIC) et j’en apprends tous les jours.

Mais pour moi, brasser en amateur c’est en apprendre plus sur la bière et comment ça se fait.

Comprendre ce qu’on y met, pourquoi, quand et de quelle manière…

C’est enrichir ses compétences et ses connaissances.

Et dans le monde de la bière, chaque porte ouverte en dévoile quinze d’autres derrière qui ne demandent qu’à être ouvertes à leur tour. 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Quel conseil donnerais-tu à un brasseur qui se lance ?

Si je devais donner un conseil à un brasseur amateur, c’est de se faire accompagner au démarrage, avec un proche (ou non) qui aurait une petite expérience.

Ça évite de trop gros écueils au démarrage.

Ça évite le découragement de l’échec.

Et puis c’est peut-être aussi une manière de rendre la chose accessible.

Et surtout, partage encore, ça permet de pouvoir échanger avec quelqu’un, de poser des questions et de trouver des réponses.

Et si le débutant est sympa, à terme, ce sera à son tour de montrer à d’autres.

J’ai eu le plaisir de faire le stage avec Julien, le brasseur de la brasserie La Grenaille, qui a en plus une vision très écologique du brassage.

Un moment très riche qui me suit encore aujourd’hui dans mes réflexions de brassam. 

Comment j’ai brassé ma première bière.

Si tu devais présenter un style de bière en quelques mots, lequel choisirais-tu ?

Dans mes styles favoris, après être passé comme beaucoup par les IPA, je suis revenu à des choses plus en lien avec mes goûts premiers, des bières plus portées sur le malt par exemple.

(Même si je suis toujours prêt pour une petite explosion de houblon).

Je suis passé aussi par les sour qui m’ont ouvert un monde de découverte infini et aujourd’hui, j’aime beaucoup me tourner vers les Saison. 

C’est d’ailleurs la dernière bière que j’ai brassée chez moi (j’avais déjà fait un essai réussi en début d’année 2020). 

Un style qui est fortement défini par sa levure.

Ce qui donne à mon sens une liberté encore plus grande pour la part des ingrédients à y marier. 

Déjà j’aime beaucoup son Histoire à ce style.

Il est porteur d’un ancrage à la terre assez fort.

Un style belge brassé pour les travailleurs saisonniers.

Une bière avec une valeur et un objectif, épancher la soif des ouvriers pendant l’été !

Tout un programme !

Son coté bière sèche mais avec du corps (on donne à boire et à manger aux ouvriers) rassemble beaucoup d’éléments qui permettent des belles interprétations du style.

Une référence de saison pour tester le style à partager avec nous ?

On fera bien évidemment une référence à la Saison Dupont qui fait figure de mètre étalon du style.

Comme d’habitude avec les styles assez anciens, on assiste à une réinterprétation aujourd’hui. 

On peut avoir du fruit et de l’épice qui rend les bières Saison très attirantes pour ma part.

Finalement, le houblon n’est pas l’ingrédient de caractère majeur, comme c’est souvent le cas actuellement. 

Et puis, en terme d’interprétation, avez-vous déjà goûté une saison sour ? #descoeursdanslesyeux 

Un outil d’aide au brassage à la maison que tu recommandes

Quand je brasse j’utilise beaucoup Little Bock et les inspirations Saison sont plutôt bonnes.

N’hésitez pas à découvrir ce style et à y ajouter votre touche ! 

Petit brasseur où en es-tu ?

Connais-tu le blog le Sous-Bock ?

La bière, un monde de partage, de rencontres et d’échanges! J’adhère à la vision de Yann (merci à toi pour cette jolie présentation, on te souhaite plein de réussite dans ces tous tes projets brassicoles !)

Et toi, petit brasseur, si tu devais choisir un style de bière qui obtient ta palme en ce moment, ce serait…

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à suivre Comment brasser sa bière sur Facebook, sur Instagram ou sur YouTube et à partager!
A très vite.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

One Comment on “Yann du Sous-Bock nous parle de la Saison

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

0
    0
    Panier
    Ton panier est videBoutique