Le mini-fût 5 litres de brewferm

Si toi aussi, tu en as marre de nettoyer des bouteilles,

Si tu trouves que tu passes trop de temps à faire ta mise en bouteille,

Si tu es fatigué de devoir te charger les bras lors d’une fête (oui, c’est souvent à toi qu’on demande de ramener à boire!) parce que les bouteilles, c’est lourd (et en plus, tu repars souvent avec les vides pour les réutiliser!),

Bref, si tu te reconnais dans un de ces cas, le mini-fût va sans doute t’intéresser !

Le fût (« keg » en anglais) que nous allons te présenter ici, en image et en vidéo, est un petit fût en aluminium léger et facile à transporter pouvant contenir 5 litres de bière.

Ici, pas besoin de bonbonne de CO2 encombrante, ce mini-fût fonctionne avec des petites cartouches de CO2, les mêmes que tu utilises pour ton gonfleur de pneu de vélo ou ton siphon de Chantilly.

Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme le « fût de fête » ou « Party Keg« .

Mini-fût 5 litres de Brewferm Party Star deluxe

Le contenu du kit

Tu pourras trouver un kit complet à partir de 89€.

3 mini-fûts en alu, 3 bouchons en caoutchouc gris, un détendeur à CO2, 10 cartouches à CO2

Et pour ce prix, tout y est ! Voici ce que contient ce kit :

  • 3 mini-fûts en aluminium à pression 5 litres pouvant supporter une pression de 2.5 Bars max
  • 3 bouchons gris en caoutchouc réutilisables en 2 pièces (la partie grise ferme hermétiquement le mini-fût et la partie centrale s’enfoncera lors de la mise en place du détendeur)
  • 1 détendeur « Party Star Deluxe » à CO2 avec réglages du débit de bière et du CO2
  • 10 cartouches de CO2 16 g
  • 1 mode d’emploi

A la place des bouchons gris en caoutchouc classiques, tu peux t’équiper de bouchons avec une petite soupape permettant à l’excès de CO2 de s’échapper automatiquement tout en conservant une pression d’ environ 2,5 Bars. Cela évite d’avoir des mini-fûts gonflés par des sur-pressions.

bouchon avec soupape réutilisable pour environ 4€

Le mode d’emploi

On t’a préparé une petite vidéo disponible sur notre chaîne Youtube où on t’explique tout!

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Nettoyage du mini-fût

Avant de remplir ton mini-fût avec ta bière fermentée, tu commences par le désinfecter avec un désinfectant comme Chemipro oxy.

Et n’oublie pas de désinfecter aussi le bouchon gris en caoutchouc, l’entonnoir et la tige de remplissage si tu en utilises une.

Je nettoie le mini-fût avec du Chemipro oxy

Si tu réutilises un mini-fût, soit très rigoureux pour cette étape. Le mini-fût comporte des endroits difficiles d’accès où les bactéries peuvent se cacher. Le nettoyage d’un mini-fût est donc plus délicat que pour celui d’une bouteille.

Sucrage

Il te faudra ajouter du sucre d’amorçage pour relancer la fermentation.

Pour cela, prépare ta solution de sucrage avec de l’eau bouillante et verse-là (via un entonnoir désinfecté) dans ton mini-fût désinfecté.

J’ajoute 15 grammes de sucre dissous pour 5 litres de bière

Attention! La quantité de sucre doit être environ 3 fois moins élevée que celle utilisée pour la bière mise en bouteilles ! Il faut compter donc 2 à 3 grammes de sucre par litre (au lieu de 5g/l pour une mise en bouteille), soit 10 à 15 grammes de sucres pour un mini-fût de 5 litres.

Une trop grande quantité de sucre peut provoquer une surpression dans les mini-fûts pouvant les déformer ou voir les faire exploser!

Remplissage

L’idéal, c’est d’utiliser une tige de remplissage.

J’utilise une tige de remplissage pour limiter les risques d’oxydation

Mais, si tu n’en as pas, tu peux aussi remplir ton mini-fût par le robinet de ton fermenteur via un tuyau qui touche le fond de ton mini-fût pour limiter les risques d’oxydation.

https://www.alphabiere.fr/2018/11/08/remplir-les-futs-de-bieres-5l/

Ne remplis pas ton mini-fût jusqu’en haut mais laisse quelques centimètres d’espace entre ta bière et le haut de ton mini-fût pour éviter les surpressions.

Fermeture du mini-fût

Maintenant, tu peux fermer ton mini-fût rempli avec le bouchon gris désinfecté. Sois vigilant, il doit être bien mis en place pour fermer hermétiquement le mini-fût et assurer ainsi une carbonatation correcte.

Refermentation

Pour ces mini-fûts, on ne peut pas faire de carbonatation forcée (c’est-à-dire carbonater sa bière uniquement avec du CO2 ajouté). Tu devras être patient et attendre 2 semaines minimum dans un endroit à une température d’environ 20°C (comme pour les bouteilles) pour que ta bière se carbonate elle-même. Puis ensuite, tu peux le stocker dans un endroit plus frais (10 à 15°C) en attendant le jour de la dégustation.

Avant la dégustation, tu peux placer ton mini-fût quelques heures au frigo à 4°C.

Assemblage du détendeur

Ta bière est maintenant prête à être servie.

Avant cela, tu dois assembler ton détendeur. Si tu souhaites conserver ton mini-fût plus longtemps qu’une soirée, on te conseille de désinfecter la tige à visser car elle restera au contact de ta bière une fois le détendeur mis en place.

Mise en place de la cartouche de CO2

Place la cartouche de CO2 dans la poignée noire et visse rapidement et à fond la poignée jusqu’à percuter la cartouche. Tu vas entendre un pschiiit (un peu de gaz s’échappe) mais ne t’arrête pas de visser sinon tout le gaz va s’échapper!

Mise en place du détendeur

Pousse la tige noire du détendeur bien à la verticale dans la partie centrale du bouchon gris. Cette partie va s’enfoncer et tomber dans le mini-fût, c’est normal. Tu pourras la récupérer une fois le mini-fût vidé. Enfonce le détendeur jusqu’à ce que les deux pinces se clipsent sur les rebords du mini-fût. On doit bien entendre le clic lors de la mise en place.

Soutirage

Tire ta bière en appuyant sur la poignée. Pour les premiers verres, règle la molette graduée sur le débit minimum de CO2. Il y a beaucoup de pression initiale dans le mini-fût ce qui fait que les premiers verres seront souvent très mousseux.

Puis augmente le débit à l’aide de la molette dans le sens horaire.

Cette molette peut rester « ouverte » (donc sous pression constante) pendant la dégustation. Mais si tu prévois de ne pas soutirer pendant un certain temps, il vaut mieux la régler sur le débit minimum de CO2 (donc couper l’arrivée de gaz) et replacer ton mini-fût au frigo. L’idéal est de consommer le reste de ton mini-fût sous 48 heures.

Un petit conseil pour que ta bière reste fraîche pendant toute la soirée ? Une grosse bassine de glaçon like that !

Une fois vidé, n’oublie pas de bien rincer plusieurs fois ton mini-fût à l’eau claire et de récupérer le petit bouchon blanc tombé à l’intérieur. Tu peux ensuite stocker ton mini-fût jusqu’à une prochaine utilisation en le refermant avec le bouchon de transport initial mais à condition que ton mini-fût soit bien sec à l’intérieur!

On en pense quoi ?

On gagne du temps

Le plus évident est le gain de temps sur le nettoyage et le remplissage. Et oui, un mini-fût de 5 litres équivaut à 6 bouteilles de 75cl ou 15 bouteilles de 33cl !

Et puis, ce n’est pas la partie la plus fun du brassage alors si on peut raccourcir cette corvée 😉

C’est moins encombrant

Le mini-fût prend moins de place que les bouteilles et comme il est en alu, il est léger et facile à déplacer.

Très facile à utiliser

Quand on commence à parler « fût », on peut avoir des réticences: trop compliqué, trop de matériel, trop de nouveaux paramètres à gérer… ça peut faire peur au début! Alors on veut te rassurer sur ce point: ce mini-fût « prêt à l’emploi » est très simple et vraiment pratique à utiliser !

Nous n’avons rencontré aucune difficulté particulière.

Nous avons seulement eu notre premier mini-fût qui, après la mise en place du détendeur, a fui un peu par le bouchon gris pendant quelques minutes. Mais finalement, cela s’est arrêté tout seul (probablement une petite surpression initiale qu’il a fallu évacué).

Les premiers tirages moussent beaucoup mais après, le résultat est top !

C’est bon (et c’est la classe!)

Nous avions remplis nos fûts avec une amber ale (houblonnée avec les houblons de Cours Cocotte 😉 ) et nous avions également choisi de mettre une partie du brassin en bouteilles, ce qui est à mon sens, une très bonne option. Cela permet de comparer le résultat mini-fût VS bouteilles pour te faire ton propre avis. Perso, j’ai trouvé que la pétillance était différente, c’est clair, mais que les saveurs de la bière étaient les mêmes.

Et puis, c’est un peu la classe de sortir son mini-fût en soirée et de dire « si, si, c’est ma bière à l’intérieur! ». En plus, maintenant, Brewferm a changé le design de ces mini-fûts en faisant une imitation tonneau. Sympa, non?

les mini-keg en version tonneau

Notre conseil

Si tu veux faire tes premiers pas dans le « kegging », que tu souhaites en faire un usage occasionnel (pour un anniversaire, un mariage ou autre évènement particulier), alors c’est sans doute plus raisonnable de partir sur ce type de matériel d’entrée de gamme plutôt que d’investir dans du matériel certes plus robuste et de meilleur qualité (fût en inox résistant à des pressions plus élevées, régulateur de pression avec manomètres, contrôle précis de la pression…) mais plus cher.

Mais si tu es déjà persuadé que le fût est ce qu’il y a de mieux pour toi, alors passe directement au niveau supérieur (ça y est, on a commandé le notre 😛 )

soda-keg 19 litres
Soda-keg 19litres, kit complet à 300€

Petit brasseur, où en es-tu ?

Alors, petit brasseur, as-tu déjà utilisé des fûts ou des mini-fûts ?

Qu’en as-tu pensé? Quel fût recommanderais-tu ?

Et si tu n’as jamais tenté le « kegging », dis nous pourquoi ? Quelles sont tes craintes ?

Si tu penses que cet article peut aider d’autres brasseurs, n’hésites pas à le partager 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12 Comments on “Le mini-fût 5 litres de brewferm

  1. Excellente partage d’expérience! Ceci va nous permettre arroser les fêtes de cet été.

    À noter que lors du nettoyage après utilisation du fut, il faut récupérer le petit bouchon blanche qui reste à l’intérieur et ceci est parfois difficile à le faire sortir.

    • Merci José Luis!
      Effectivement, le bouchon en deux parties (gris et blanc) peut se réutiliser pour les prochaines fois alors il faut bien penser à récupérer cette petite partie blanche qui est tombée dans le fût au moment de la mise en place du détendeur 😉

  2. Excellent retour d’expérience !
    L’embouteillage a toujours été l’étape la moins fun du brassage pour moi et quand je me suis lancé je suis parti direct sur des futs de 5, 10 et 19l. Je ne le regrette pas !
    Alors certes, l’investissement est conséquent mais derrière quel plaisir et surtout quelle facilité. J’ « enfute » un brassin intégral (19+5 ou 10+10) que je laisse tranquillement en carbonatation forcée et le tour est joué.
    Le seul inconvénient… maintenant j’ai du construire un « keezer » pour en profiter au mieux 😉
    Hate de lire la suite

  3. Bonjour,
    Intéressant pour les soirées JDR avec les potes. Par contre, la cartouche de Co2, en gros c’est une par fut, ou il en reste encore que l’on peut utiliser pour le fut suivant?

  4. Top merci pour cet article encore une fois très intéressant, je serai curieux d’avoir le même article sur le matériel un peu plus « pro » que vous venez de commander. Car la mise en fut est toujours un peu flippante avec la gestion de la pression…
    Merci!!!
    Clément

  5. Bonjour, vous êtes sur qu’on ne peut garder la bière que 48 h? il me semblait que c’était plus une dizaine de jours au frigo. Merci pour l’article en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.

0
    0
    Panier
    Ton panier est videBoutique