Mes meilleures résolutions

noel biere brassage

Nous entrons dans cette douce période de fin d’année, cette période de résolutions.

Ce qu’on nous fait croire :

  • Des moments conviviaux, passés en famille autour de bons repas, d’un bon verre (de bière brassée à la maison)
  • Une opportunité de faire plaisir en s’offrant des cadeaux,
  • Un moment de rêve pour nos enfants,
  • Une occasion de se poser pour faire un bilan de son année passée et prendre des résolutions pour l’année à venir.

Ce que c’est en réalité :

1/ Des moment d’ennui le plus total

Soyons honnêtes, ces moments, vous en rêvez vraiment? :

  • pépé qui ronfle sur le canapé,
  • le cousin qui raconte son voyage en Chine en faisant défiler ses 500 photos sur écran géant,
  • le petit fiston qui a décidé qu’aucun conversation ne pourrait avoir lieu entre adultes,
  • les cris de Lison qui fait ses dents,
  • ton mari qui est scotché sur son smartphone,
  • maman qui interrompt chaque instant pour prendre une photo,
  • les conversations qui ont lieu tous les ans exactement sur les mêmes sujets,

2/ Une orgie de grosses bouffes

Toute personne qui se respecte va prendre a minima 3 kg (c’est sans parler du cas de tatie, qui en prend 10, comme tous les ans, mais qui ne les reperd jamais). Pourquoi associe-t’on tous les produits les plus gras, les plus sucrés, les plus “aïe, j’ai encore abusé”, dans une même période si courte?

3/ Une beuverie sans nom

Entre papa qui veut te faire découvrir sa dernière trouvaille, la frangine qui ne jure que parle le vin chaud, les fruits de mer qu’on ne peut pas déguster sans verres, le trou normand pour essayer de faire digérer mamie qui devient rougeaude, “Ca y est y’a encore tonton qui a trop bu et qui devient ch… (encore plus que d’habitude)”… Est-ce qu’on ne peut pas profiter d’un instant en restant raisonnable?

4/ Une vraie galère de surconsommation irréfléchie!

Magasins surpeuplés, pas de places pour se garer, bouchons à gogo autour des zones commerciales, panne sèche d’idées de cadeaux, dépenses inutiles (la plupart des cadeaux ne vont jamais servir, soyons honnêtes) pour des objets qui ont traversé 3 fois la planète en faisant un trou dans la couche d’ozone (plus gros que tatie ne sera dans 10 ans…). Franchement, acheter un cadeau parce qu’il faut en acheter un, on est dans l’absurde là, non? ?

5/ Un mensonge à l’échelle planétaire!

Nous faisons vraiment croire à nos bambins qu’un vieux monsieur qu’on ne connait pas, rentre chez les gens pour apporter des cadeaux à chacun??? Ça ne vous fait pas un peu flipper? Ça y est vous comprenez les enfants, que la vue du père noël fait pleurer? Et puis sans déconner, c’est la vraie vie ça? Ne serait-ce pas mieux de leur apprendre le coût de la vie, des choses? Que le fait d’accumuler n’est pas une fin en soi? Qu’on peut essayer de réfléchir pour moins produire, mieux consommer, moins générer des déchets? Qu’il y a bien d’autres moyens d’être heureux?

Vous aimez la lecture? consultez notre article 3 livres pour s’apaiser.


Résolutions, une imposture?

Est ce qu’il y a réellement des gens qui prennent des bonnes résolutions et les appliquent? ”Moi, cette année j’arrête de fumer”, dit celui qui ne va tenir que 2 semaines, “Et moi, dit tatie, je vais me mettre au sport cette année”. Avons nous réellement besoin d‘une occasion dictée par la société pour se poser et réfléchir sur nous?

Alors voilà, cette année je décide de communiquer sur le sujet pour faire ma part des choses, tel le petit colibri, et je vous encourage à réfléchir vous aussi. Et puis j’en profite pour vous donner ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions. C’est de prendre des résolutions réalistes, atteignables et adaptées à moi !

Cette année, je vais rester moi-même. Je vais suivre mon bonhomme de chemin, celui du développement personnel réfléchi, sans avoir besoin de me créer d’autres besoins à assouvir. Comme le dit Olivier Roland dans son article, nous voulons toujours plus, de l’argent, des relations, la forme etc. Et si finalement, le seul besoin que nous avions, et la bonne résolution que nous devions prendre est de vivre l’instant présent. Que pensez-vous de tout ça? Je vous laisse méditer sur le sujet. Et sur ces bonnes paroles, moi, je retourne au brassage de ma bière ! Joyeux noël, les brasseurs!

Aurélie, du blog “Comment brasser sa bière”, si cet article vous a plu, n’oubliez pas de le partager!

Photographe : Bruce Mars.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *