Notre fiche de brassage

Fiche de brassage CBSB 2023

Une fiche de brassage, qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert, quelles sont les informations qu’on doit y retrouver?

Une fiche de brassage c'est quoi?

Une feuille ou un carnet ou même un fichier informatique, où tu écris tout, absolument tout ce qui concerne ton brassage en cours.

Mais aussi ce qui se passe pendant la fermentation et pourquoi pas lors de la dégustation de tes bières maison!

Pourquoi enregistrer les informations ?

Il y a principalement deux raisons d’enregistrer ses paramètres de brassage :

  • Pour se rappeler : sinon vous aussi, vous allez avoir droit aux frustrations de type : « Mince, je ne sais plus jusqu’à quelle température je suis monté… » ou « Heu, ça bout depuis combien de temps? », ou encore « La fermentation a débuté il y a 4 ou 5 jours? »…
  • Pour s’améliorer : Si la bière obtenue nous plaît, encore faut-il pouvoir la refaire… Et si elle ne nous plaît pas, il faut être capable d’identifier l’étape ou le paramètre à modifier.

Pour obtenir notre fiche de brassage au format PDF,

Télécharge gratuitement ton pack débutant!

Notre fiche de brassage

est aussi disponible en carnet :

« MON JOURNAL DE BRASSAGE »

Clique ici pour commander « Mon Journal de brassage »

Grâce à ce carnet, tu vas pouvoir enregistrer tes 30 prochains brassins!
Et nouveauté : tu pourras également y noter tes dégustations! 🍻

Dans « Mon journal de brassage », tu trouveras :

  • un sommaire à compléter pour retrouver facilement tous tes brassins,
  •  un schéma reprenant les étapes de la fabrication de la bière,
  •  une table des conversions des unités de mesure pour jongler entre les recettes américaines et européennes,
  •  un rappel des définitions des acronymes utilisés dans la fiche de brassage (DI, DF, IBU, EBC, …),
  •  un tableau pour estimer la teneur en alcool de ta bière en fonction de ta Densité Initiale et de ta Densité Finale,
  •  un calendrier couvrant 2 années sur lequel tu pourras noter les dates de tes brassins et celles prévues pour tes dry hop, tes mises en bouteilles ou tes dégustations!
  • 30 « fiches de brassage » à compléter présentées sur une double page,
  • 30 pages « mes notes de brassage » à compléter pendant tes expérimentations,
  • 30 « fiches de dégustation » à compléter pour conserver tes impressions lors de la dégustation de ta bière.

Comment remplir notre fiche de brassage

Avant le brassage

Avant le brassage, il faut choisir ce que tu veux brasser. Soit tu suis une recette, soit tu crées la tienne. Dans les deux cas, tu vérifies que tu as tous les ingrédients. Tu peux donc remplir la première partie de la fiche de brassage :

  • Brassin n° : Ah… On a tous notre petite façon de numéroter nos brassins. Nous,
    nous avons choisi d’indiquer « le numéro du brassin – les deux derniers
    chiffres de l’année » 04-20. Et toi?
  • Nom (celui que tu as inventé pour cette bière), type/style de la bière, cuve de brassage utilisée (si tu en possèdes plusieurs comme nous),
  • Paramètres estimés : volume, taux d’alcool, DI, DF, IBU, EBC. Pour estimer ces paramètres, utilise un calculateur tels Beersmith, JolieBulle, Littlebock (Nous avons rédigé un article sur ces calculateurs). Tu pourras ainsi remplir les données estimées. (Les paramètres mesurés ne pourront être complétés qu’à la fin de ton brassage.
  • Ingrédients Malts, Houblons, Levure, Eau, Additifs.
  • Pour les malts : renseigne le fournisseur, l’EBC du ou des malts et le poids. Tu retrouveras également une ligne pour le concassage où tu pourras noter la date et le moulin utilisé.
  • Pour l’eau : renseigne le volume de départ pour ton empâtage, sa température au moment de l’addition des céréales, le ratio quantité d’eau/quantité de céréales (litres/Kg). Tu peux aussi noter le volume d’eau que tu as préparés pour le rinçage et sa température.
  • Pour les houblons : renseigne le fournisseur, les pourcentages d’acides alpha des houblons (spécifiques d’un terroir, d’une récolte). Dans chaque colonne, tu peux indiquer le moment d’addition T60, T45… et la quantité (30g pour le houblon 1, 15 g pour le houblon 2..).
  •  Pour la levure : renseigne le nom, le numéro de lot, le fournisseur, s’il s’agit d’une forme sèche ou liquide, le volume ou le poids ajoutés dans le fermenteur, et tu peux aussi spécifier sa température optimale de fermentation.

Tous les acronymes utilisés dans la fiche de brassage sont expliqué dans le carnet « Mon journal de brassage ». Tu peux aussi consulter notre article qui recense et explique les acronymes, les anglicismes, les conversions des unités de mesure.

Toutes les informations sur la première page de ta fiche de brassage peuvent être remplie en amont du brassage.

La deuxième page, elle, est à remplir en direct au fur et à mesure de ton brassage.

Empâtage

L’empâtage est le process qui réhydrate les malts, gélatinise l’amidon (les granules d’amidon sont brisés par une combinaison d’humidité, de chaleur et de pression), libère les enzymes de la saccharification et conduit à la conversion de l’amidon en sucres fermentescibles.

Pour cela, la température de l’empâtage est un paramètre important, il faut essayer de la maitriser avec le matériel que l’on a… Comme ce n’est pas forcément évident, nous te proposons de l’enregistrer sous forme de graphique pour suivre au plus près la température de ton moût. Il faut viser le maintien d’une température juste et constante à plus ou moins 2°C autour du palier recherché.

Sur la fiche de brasage, il est important de noter tous les écarts de températures qui peuvent (malheureusement) avoir lieu car ceux-ci peuvent avoir un tas d’impacts. Tu peux dessiner la courbe de tes températures ainsi que l’heure à laquelle démarre ton empâtage.

J’avoue bien aimer suivre de près l’amylolyse en cours dans ma cuve. Aussi, avec mon réfractomètre, je prélève une goutte de moût régulièrement pour noter et évaluer la conversion de l’amidon en sucre. J’adore voir ce chiffre grimper, grimper ! (oui, et redescendre au rinçage…).

Pour savoir quels sont les processus enzymatiques en jeu pendant l’empâtage, tu peux lire ou relire l’article sur l’amylolyse. Tu trouveras également une bonne partie des réponses aux questions que tu te poses dans notre FAQ empâtage, ainsi qu’une comparaison en vidéos de 3 matériels et méthodes d’empâtage et filtration. Un article hyper complet pour t’aider à calculer tes volumes d’eau d’empâtage et de rinçage.

Filtration et rinçage

Sur ta fiche de brassage, tu disposes d’un espace pour notre ton volume de moût obtenu après rinçage, la densité que tu as mesurée. Il te reste quelques lignes pour noter tes remarques.

fiche de brassage CBSB page 2 complétée

Houblonnage

Nous avons choisi une échelle de temps sur laquelle les ajouts de houblon peuvent être tracés (timing et quantité). Le bandeau au dessus de l’échelle de temps permet de flécher les moments où tu ajoutes tes houblons ou tes additifs.

Des encarts sont également disponibles pour noter l’heure de début et de fin et la durée d’ébullition.

Voici par exemple, l’enregistrement pour notre recette de Rye Porter (Une de mes préférées, tu l’as testées?) :

Après ton ébullition, note ton volume de moût, tu pourras estimer le volume perdu par évaporation.

Refroidissement

Après ton refroidissement, note ton volume de moût et ta densité. 

Prise de densité initiale

Tu as la possibilité de noter la densité initiale théorique que ta recette ou les calculateurs tels Beersmith, JolieBulle, Littlebock; vont te donner en fonction des ingrédients, de leurs quantités et de leurs paramètres (% acides alpha pour les houblons, rendements pour les malts etc…).

Lorsque tu seras arrivé à la fin de ton ébullition, tu vas mesurer ta densité initiale réelle. Note ce paramètre. Cette mesure doit s’effectuer à 20°C, si ce n’est pas le cas la valeur est faussée. Mais il existe des convertisseurs par ici.

Cette densité est mesurée avec un densimètre (ou hydromètre) qui mesure la densité spécifique. Le réfractomètre te permet de lire cette densité spécifique mais aussi de lire le °Plato ou °Brix. Haaa je sens que tu as besoin de plus d’explications. Tu trouveras ton bonheur sur la recette de notre Rye Porter.

Encemencement

Ici tu peux noter si tu as procédé à la réhydratation pour une levure sèche, tu peux noter ton taux d’ensemencement.

Fermentation primaire / secondaire

Tu as normalement bien pris soin de noter les paramètres d’utilisation de ta levure dans le paragraphe « Ingrédients » au début de la fiche de brassage.

Ici, note une durée (en jours) et une température. Note toutes tes remarques, quelle est l’activité dans le barboteur, les éventuelles lectures de densités. Tu peux noter si tu fais un houblonnage à cru ou cold crash (diminution de la température de fermentation). N’hésite pas à enregistrer des observations.

Prise de densité finale

A la fin de la fermentation primaire, tu as l’espace pour noter tes densité finale théorique et mesurée.

Grâce à tes deux valeurs de densité (initiale et finale), tu peux déterminer le taux d’alcool de ta bière.

Taux d’alcool (%) = [ ( densité initiale – densité finale ) + 0.5 ] / 7.5

 
Par exemple dans notre recette de Rye Porter :

Sucrage

Afin de calculer ton volume de sucre à ajouter pour préparer ta re-fermentation en bouteilles, tu dois connaitre le volume de ta bière.

Il existe des logiciels et calculateurs pour appliquer la formule et calculer précisément la quantité de sucre à ajouter selon le style de bière, la température du moût, le volume, et le type de sucre.

En fonction de la concentration choisie (X grammes de sucre/litres), tu pourras déterminer la quantité de sucre à ajouter dans ton brassin.

Embouteillage

Tu peux enregistrer le nombre de bouteilles que tu as embouteillé par volume (33cl, 50cl ou 75cl) ainsi que la couleur des capsules que tu as utilisée.

Maturation / garde en bouteilles

Comme pour la fermentation primaire, enregistre ici les données concernant ta maturation comme la température, le nombre de jours, les dégustations en cours de maturation.

Une fiche de dégustation

Cette fiche est uniquement disponible dans « Mon journal de brassage ». Elle te permettra de noter tes impressions sur la bière que tu as réalisée.

Petit brasseur, où en es-tu?

Est-ce que tu utilises toi aussi une fiche de brassage? L’as-tu créée, en utilises-tu une toute prête?

Que penses-tu de « Mon journal de brassage »?

Pour l’obtenir au format PDF, il te suffit de télécharger ton pack débutant. En bonus, tu seras notifié par e-mail de la publication des nouveaux articles!

A lire aussi   Un logiciel de brassage pour créer ses propres recettes

Si tu penses que notre fiche de brassage peut aider d’autres brasseurs amateurs, n’hésite pas à partager cet article et à suivre Comment brasser sa bière sur Facebook ou sur Instagram.

A très bientôt.

21 Comments on “Notre fiche de brassage

  1. Bonjour
    Après plusieurs essais D,inscription pour recevoir la fiche de brassage, je passe par les commentaires car toujours rien reçu
    Merci d avance
    Cordialement

  2. Pingback: La Rye Porter, une brune au seigle - Comment brasser sa bière ?

  3. Pingback: La Hoppy Christmas, une bière de noël - Comment brasser sa bière ?

  4. Pingback: La Kissifrot’, une Bière à l’ortie - Comment brasser sa bière ?

  5. Merci de bien vouloir me transmettre la fiche de brassage dont vous parlez et dont je n’ai eu aucune trace lors de la réception de « Recette et 35 astuces », qui entre parenthèse est fort bien fait.

  6. Un grand merci car c’est avec votre fiche que j’ai commencé à consigner/tracer mes brassins, et à vouloir comprendre ce que tous ces chiffres cachaient. Je l’ai tout d’abord utilisé telle qu’elle, puis informatisée, puis customisée, automatisée.. au fur et à mesure de mes expériences et de mes besoins, ce qui est idéal pour appréhender les maths derrière la bière ! Maintenant je n’utilise plus qu’elle car elle remplace un calculateur complet 😉 Encore merci !

  7. Je vous la partage avec plaisir 😉 ce n’est pas parfait mais elle évolue encore régulièrement. Envoyez moi un mail svp et je vous la ferai suivre avec un petit topo !

  8. Pingback: Faire pousser des champignons sur drêches - Comment brasser sa bière

  9. Bonjour,
    J’ai essayé 2 fois de recevoir la fiche de brassage sur ma boite mail, je n’ai rien reçu…
    Pouvez-vous me la faire parvenir,
    Merci par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
    0
    Panier
    Ton panier est videBoutique